Un jour avec la Nati

Justin Paroz

Ethan Jeanneret, Philémon Meier et Thibaud Alano du SHCC chassent leur place pour les mondiaux.  

Les meilleurs street hockeyeurs juniors du pays se sont réunis le 5 novembre à Zoug. Objectif : la présélection pour les mondiaux U20 en Tchéquie de 2023. Au programme : entraînements, théorie et condition physique. Les places sont chères et tous veulent être du voyage. Trois joueurs du SHCC en étaient : Ethan Jeanneret, Philémon Meier et Thibaud Alano.


PHILÉMON MEIER.
Gardien de la 2
e équipe du SHCC, a soif de revanche : « Ce n’est pas ma première journée de sélection. Je devais participer aux mondiaux U16, mais ils ont été annulés en raison du Covid. Une source de motivation supplémentaire à donner le meilleur de soi-même. » Les sélections tomberont en mai, mais cet apprenti pilote de locomotive est confiant. « Comme je dois demander assez tôt pour me libérer au travail, j’ai déjà tâté le terrain auprès des entraîneurs. Et c’est plutôt positif ! » Et intégrer la 1ère équipe du SHCC ? Le gardien de 18 ans ne se met pas la pression : « Je devrai bientôt travailler le weekend. À voir comment j’arrive à tout goupiller. Je suis déjà content d’être titulaire de la 2e mais ça reste un objectif. » 


THIBAUD ALANO.
« Physiquement : c’était dur ! ». Non retenu pour les mondiaux U16, alors gardien, il croit en ses chances, devenu aujourd’hui joueur de champ dans la 1
ère. « Depuis que j’ai commencé le street hockey j’en rêve. Comme tous les joueurs. » Apprenti paysagiste, il a apprécié le côté camaraderie de la journée : « On se connaît tous, on s’est déjà tous affronté en juniors. Mais maintenant que nous jouons avec les adultes, on se voit moins. C’était en quelque sorte les retrouvailles… Mais pas toujours facile avec le suisse-allemand ! », rigole-t-il.


ETHAN JEANNERET. Lui relève aussi la bonne ambiance. « On est tous ensemble, peu importe notre club. Mais être trois du SHCC, ça démontre le niveau qu’on a ici. Aller les trois en Tchéquie, ce serait incroyable ! En plus, j’ai commencé le street hockey grâce à eux. Représenter mon pays, en plus dans le sport que je pratique depuis tout petit, ce serait une sacrée réussite. » Le futur employé de commerce de 19 ans joue en LNA avec la 1ère équipe du SHCC depuis cette saison : « La LNA, c’est un avantage. Je ne cesse de m’améliorer et j’ai marqué mon premier point le week-end dernier. Encourageant et motivant. » 


Alors, rendez-vous en Tchéquie ?  

Philémon Meier rêve des mondiaux. Avec Thibaud Alano et Ethan Jeanneret, ils pourraient être trois du SHCC. (photos Swiss street hockey)
Philémon Meier rêve des mondiaux. Avec Thibaud Alano et Ethan Jeanneret, ils pourraient être trois du SHCC. (photos Swiss street hockey)

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes