E-commerce : 1 million de colis rien qu’à La Chaux-de-Fonds !

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Nicolas Babey
Professeur HEG-Arc
Doyen Institut du management des villes et du territoire

D’ici 2030, 400 mios de paquets par an prévus ! vers des hubs de triage ?

 

Deux cent dix-sept millions. C’est le nombre de colis majoritairement livrés aux ménages suisses en 2020. L’explosion du nombre de colis ces dernières années est due à l’essor du e-commerce. Rien que pour La Chaux-de-Fonds, cela représente environ 1 million de colis livrés. La Poste ainsi que d’autres transporteurs routiers s’attendent à atteindre le cap des 400 millions de colis en 2030.

 

Si l’effet de nos commandes en ligne se traduit mécaniquement par la destruction du commerce de détail traditionnel et donc d’emplois locaux, il se traduit aussi par un flux toujours plus envahissant de camionnettes de livraison dans les zones d’habitation. Celles-ci représentent une nuisance en termes de sécurité, de pollution et de qualité de vie pour les habitant·e·s.

 

Soutenu par le Réseau des villes de l’Arc jurassien, par un programme de la Confédération et par Arcjurassien.ch, l’Institut du management des villes et du territoire de la Haute école de gestion Arc cherche à solutionner ce problème en collaboration avec plusieurs villes, des sociétés de coursiers à vélo et des transporteurs routiers.

 

La solution passerait par la création de « mini hubs » de transfert de colis à l’entrée des villes : la cargaison des camionnettes serait chargée sur des vélos adaptés afin de desservir « le dernier kilomètre ».

 

Nous avons estimé que la suppression d’une seule camionnette en ville générerait jusqu’à quatre emplois locaux décemment rémunérés !

 

Bonne nouvelle : tous les transporteurs routiers rencontrés sont parfaitement conscients du problème et sont prêts à coopérer.

Découvrez nos autres articles