Au milieu de la ville, dans une maison jaune, vivait la vieille Barbara. « Pourquoi es-tu si triste ? », lui demanda le petit Pedro, son petit
Les débuts d’après-midi, en semaine, c’est parfait pour le sexe. Je trouve ça tellement rebelle d’imaginer que les autres retournent au travail quand j’en
Jour de brouillard chez Emmaüs, l’un de ces lieux où se côtoient dans la bonne humeur une multitude de langues. Ici, moult commentaires sur
Un jour d’hiver, sur les petits chemins de la forêt et à travers les pâturages boisés du Jura Neuchâtelois, des sapins majestueux s’y déploient.
« Ton chat t’a mangé la langue ? » La jeune fille déambule dans le rayon des cosmétiques, indifférente au rigolo. « Tu pourrais répondre quand on te
Tandis que la plupart des villes européennes rajeunissent au fil des décennies, avec plus ou moins de bonheur, il en est dont l’encéphalogramme plat
Hier soir, j’ai eu envie d’un livre un peu plus léger que les documentaires que je lis ces temps. Et voilà que je repère
Elle avait passé de tante en nièce, de nièce en cousine, de cousine en petite-fille, pour un jour égayer le manteau d’une belle-soeur de
Maurice n’aime pas l’hiver. Le vent glacé s’infiltre sous son manteau de laine et façonne ses expirations erratiques comme une cheminée de locomotive. Tandis
Écrire est une activité bien étrange. Quand on pense un jour qu’on a tout dit, que jamais plus l’inspiration ne frappera à la porte,
11h27 son train entre en gare. Elle emprunte le passage sous voies, sourit au pingouin du coin, se faufile entre les habitués qui trainent
C’était bien elle. C’était de son toit que sourdait la lourde fumée brune qui s’amoncelait entre le faîte et le ciel. La route était
Le vieux Ricardo doit aller à la pêche. Il reçoit une demi-rente AI et est quasiment paralysé de la moitié du corps à cause
Doucement, le crayon gratte le papier ; l’heure avance. Mes pensées se tournent vers cette fin d’été à La Chaux-de-Fonds. Les martinets noirs sont partis,