Le Musée paysan en fête

Diane Skartsounis
Conservatrice du Musée Paysan et Artisanal

Cinquante ans, ça se fête. Le Musée paysan et artisanal célèbre un demi-siècle d’existence et de mise en valeur du patrimoine régional des Montagnes. L’exposition, ouverte le 2 octobre 2021, retrace ces 50 ans et suit comme fil rouge les nombreuses expositions organisées (50 évidemment!).

 

Cette rétrospective dévoile la grande richesse des collections du musée, constituées en majorité de dons. Elles sont offertes aux yeux du public comme des présents du temps passé. Elles comprennent de nombreux engins et véhicules paysans d’avant la motorisation, des outils liés à divers artisanats (travail du cuir, du métal, du bois), des objets du quotidien (vaisselle, vêtements, meubles, jouets…), et illustrent le passé paysan et artisanal de notre région. Les enfants peuvent y découvrir ces objets à travers une chasse aux souris passionnante.

 

Cette exposition parle aussi du rôle essentiel d’un musée régional et de sa fonction de mémoire pour les générations actuelles et futures. La micro-histoire, c’est ce simple bâtiment de 1612. Pas un château, pas un grand monument, mais juste une ferme dans laquelle on perçoit la vie des gens d’autrefois en traversant ces chambres et cette cuisine, cette grange et cet atelier d’horloger. Une vie dure pleine d’ingéniosités, proche de la nature qui nous interpelle en ces temps incertains.

Un Musée vivant

Au menu des animations proposées toute l’année, traditions culinaires, savoir-faire ou jeux sortis de l’ombre. Possibilité de participer à des ateliers pour petits et grands, parcours découverte, déguster un goûter typiquement neuchâtelois, la taillaule ou admirer le travail des dentellières (premiers dimanches du mois). Vacances de Pâques : multiples animations prévues !

Voir www.mpays.ch

La ferme du Musée paysan et artisanal date d’au moins 1612. Il existait déjà une maison sur ce domaine en 1541 ! (Photo MPA).
La ferme du Musée paysan et artisanal date d’au moins 1612. Il existait déjà une maison sur ce domaine en 1541 ! (Photo MPA).

Un Musée vivant

Au menu des animations proposées toute l’année, traditions culinaires, savoir-faire ou jeux sortis de l’ombre. Possibilité de participer à des ateliers pour petits et grands, parcours découverte, déguster un goûter typiquement neuchâtelois, la taillaule ou admirer le travail des dentellières (premiers dimanches du mois). Vacances de Pâques : multiples animations prévues !

Voir www.mpays.ch

Découvrez nos autres articles

La formule magique volerait en éclat avec une éjection d’Ignazio Cassis. Improbable mais pas impossible Considérée d’ordinaire comme une simple formalité, l’élection du Conseil