Un festival de la biodiversité entre arts et sciences

JK
UniNE

Découvrir le vivant en compagnie d’artistes et de scientifiques ? Une magnifique occasion de (re)visiter le Jardin botanique de Neuchâtel (24-26 juin).

Festival Vivant propose de «re»découvrir le vivant en compagnie d’artistes et de scientifiques dans le cadre idyllique du Jardin Botanique de Neuchâtel, du 24 au 26 juin. Professeure en psychologie socioculturelle à l’UniNE et coorganisatrice du projet, Laure Kloetzer nous en dit plus.

 

Qu’est-ce qu’un Festival Vivant ?

C’est une fête autour de la science et des arts vivants, sur le thème de la biodiversité, avec des spectacles et des activités scientifiques gratuites, inclusives et interactives, pour permettre au public de découvrir, sensoriellement et cognitivement, la richesse et la complexité du vivant. Une occasion d’échanges et d’émerveillement à partager entre amis ou en famille.

 

Un projet primé l’an passé…

Nous avons reçu le Prix 2021 du Réseau romand Science et Cité. Il soutient des initiatives innovantes de rencontres entre la science et la cité. Le Théâtre du Pommier et le Club 44, pour la culture et l’art, ainsi que le Jardin Botanique et l’Université de Neuchâtel (au travers du Théâtre de la Connaissance), pour les sciences, ont décidé d’unir leurs forces pour mettre sur pied cet événement qui s’inscrit dans la mouvance des sciences citoyennes.

 

En quoi cette démarche est importante à vos yeux ?

Depuis mes débuts dans la recherche, j’ai exploré pas mal de méthodes de recherche participatives et je me suis engagée très tôt dans les sciences citoyennes. J’ai aussi des projets de collaboration avec les écoles du canton de Neuchâtel que j’aimerais développer à l’avenir. Bref, c’est un sujet qui me tient à coeur, sur lequel la communauté scientifique a encore quelques progrès à faire…

 

Programme : www.festivalvivant.ch

Bio express

Titulaire d’un doctorat en psychologie du travail du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), à Paris, Laure Kloetzer est professeure ordinaire en psychologie socioculturelle à l’UniNE. Après Genève et Paris, elle a rejoint l’UniNE comme professeure en 2015. Ses recherches portent entre autres sur l’apprentissage et le développement des adultes, et l’usage des arts dans la recherche et l’enseignement.

Bio express

Titulaire d’un doctorat en psychologie du travail du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), à Paris, Laure Kloetzer est professeure ordinaire en psychologie socioculturelle à l’UniNE. Après Genève et Paris, elle a rejoint l’UniNE comme professeure en 2015. Ses recherches portent entre autres sur l’apprentissage et le développement des adultes, et l’usage des arts dans la recherche et l’enseignement.

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes