PX Group : la famille Chave maîtrise aussi la transition !

Anthony Picard

La success story a commencé en 1976. Pierre-Olivier Chave orchestre la succession familiale. Rencontre avec ce grand patron et l’un de ses fils.

Avec des valeurs empreintes de respect et d’engagement, la famille Chave dirige un groupe industriel de 550 employés répartis dans 10 sociétés. En 1976, en pleine crise du pétrole, Pierre-Olivier Chave, formé à Thoune, fonde PX à La Chaux-de-Fonds. Si ce Vaudois choisit notre ville, c’est parce que ses spécialités sont destinées à l’horlogerie. « Le 1er décembre 1976, je livre les premiers profilés à un fabricant de bracelets grâce à la collaboration de notre premier collaborateur qui, soit dit en passant, restera chez nous pendant plus de 40 ans », se souvient le patron, qui a démarré l’aventure grâce à CHF 50’000.- prêtés par ses parents. Depuis, PX a traversé toutes les crises, s’est adapté à la complexité des affaires, a diversifié ses activités en continuant d’améliorer ses produits semi-finis et ses matériaux. Toujours à l’affût de pouvoir offrir des solutions technologiques novatrices, l’entreprise finance un très robuste département R&D dans lequel 5% du chiffre d’affaires de PX sont investis annuellement. « Nos chiffres ? Nous sommes discrets sur ceux-ci. Nous ne sommes pas une marque qui agit directement auprès du consommateur mais un groupe qui interagit comme fournisseur. « Si l’horlogerie est notre secteur de prédilection, nous avons diversifié nos activités dans les secteurs dentaire, médical et industriel, pour mieux circonscrire les risques ».

En matière d’emplois, PX emploie 70% de main-d’œuvre locale. Au cœur des microtechniques, PX profite des savoir-faire de toute une région. Proche de ses clients, PX n’a pas hésité en 1990 déjà, à suivre plusieurs de ses clients dans leur aventure asiatique. « Aujourd’hui, une délocalisation n’est pas à l’ordre du jour même si le coût du travail en Suisse reste un obstacle majeur et un véritable défi au quotidien ». 

 

Formation, emploi

Le respect de l’homme et de son savoir-faire fait partie de l’ADN maison. Entreprise formatrice, PX détecte et intègre le plus souvent possible les talents-maison même si la réalité lui impose parfois d’avoir recours à des engagements externes pour les postes très pointus. « Nous confions des responsabilités à des personnes qui s’engagent et qui nous apportent leur expérience plutôt que de cristalliser nos réflexions sur les diplômes ». 

 

 

Après-Covid : reprise marquée par les risques de pénurie

Enfin sortis de la crise sanitaire Covid, et comme beaucoup d’entreprises, PX Group doit faire face à une situation de « remise en cause générale qui bouscule tous les modèles sociaux-économiques et le monde du travail en particulier. A l’instar de la population et des autres acteurs économiques, elle se dit préoccupée par le renchérissement de l’énergie et soucieuse de ruptures d’approvisionnement. Chez PX, que ce soit, d’électricité, de matières premières ou de certains gaz, on échafaude des plans de secours pour parer aux ruptures et rassurer sa clientèle. « Sur la durée, une pénurie pourrait être compliquée à gérer pour un groupe comme le nôtre », explique Sylvain Chave en se révoltant sur la spéculation organisée par certains acteurs du secteur énergétique qui semblent profiter d’une situation de crise pour augmenter les prix alors que les ressources sont disponibles. « Hormis l’augmentation du prix du gaz qui se justifie, celle du prix de l’électricité et surtout du mazout est totalement infondée ».    

 

Rigueur, respect de l’homme et de l’environnement

On ne badine pas chez PX avec le respect des valeurs humaines et environnementales. Depuis bientôt 10 ans, l’extraction des minerais aurifères et leur transformation font l’objet d’une attention particulière (voir encadré). Lutter contre le gaspillage est également un credo. « Vivre de valeur ajoutée et non de marges commerciales, c’est savoir optimiser la fabrication pour fabriquer économiquement ». A noter que PX Group, par le biais de divers partenariats, soutient le développement d’énergies alternatives et renouvelables.

 

Le choix d’un or éthique

PX Précinox SA, la société du groupe qui affine l’or, a fait le choix d’un approvisionnement selon des critères strictement « responsables ». Depuis l’extraction dans les mines du Pérou d’un or 100 % sans mercure, la traçabilité du flux est documentée jusqu’à sa transformation en Suisse.

Un label, PX Impact®, contribue de plus au développement économique, social et environnemental des communautés minières artisanales péruviennes.

Ainsi, le prélèvement d’une prime sur chaque kilo d’or finance et soutient des projets tangibles. Les acteurs de l’horlogerie, de la joaillerie ou du secteur bancaire qui achètent cet or éthique contribuent du coup à améliorer sensiblement les conditions sociales, éducatives, sanitaires ou encore professionnelles des populations minières.

 

Passation en douceur

Pierre-Olivier Chave souligne que la formule choisie pour lui succéder à la tête du groupe est élaborée dans un esprit qui doit garantir la pérennité du groupe. Intégrés en qualité de directeurs, ses deux fils – Philippe et Sylvain Chave – ont désormais la stimulante responsabilité de faire vivre la société. « Confiant sur mes choix de transmission, je salue déjà plusieurs succès obtenus grâce à l’intégration de mes fils ». Quant au fondateur, Il espère bien que d’ici la fin de l’année les mécanismes de cette transmission seront parfaits et qu’il pourra encore le plus longtemps possible assister au rayonnement de PX Group.

 

International et… local

Soucieux de son engagement et implication dans la vie locale, PX Groupe n’hésite pas à offrir son soutien aux manifestations et à la culture locales (comme dans le cadre de son partenariat avec le TPR à La Chaux-de-Fonds ou encore avec les Jardins Musicaux à Cernier, par exemple). 

Depuis les débuts le fondateur Pierre-Olivier Chave tient à apporter sa contribution aux activités sportives et culturelles de la région, précisément là où vivent ses employés.

 

Le Ô comble un manque d’info de proximité 

Nous saluons la création de cette nouvelle voix médiatique qui a pour but d’animer toute une région. Ce média vient combler un manque d’information de proximité, et couvre bien les événements du haut du canton, notamment. Une belle carte de visite pour une ville active dans bien des domaines !

Philippe, Pierre-Olivier et Sylvain Chave : une passation de pouvoir maîtrisée en douceur. (Photo : PX Group)
Philippe, Pierre-Olivier et Sylvain Chave : une passation de pouvoir maîtrisée en douceur. (Photo : PX Group)

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes