Le rêve de Rachel d’Evaprod à Paris

Giovanni Sammali

Elle suit l’école de comédie musicale parisienne dont elle rêvait. Pour en réaliser d’autres ensuite ! (2e partie).

La semaine dernière, Le Ô vous a fait partager le rêve de Rachel et Alex. Le chanteur du groupe Sambalekuï, qui a décidé de suivre son amie Rachel à Paris, partira la retrouver pour de bon après Noël. D’ici là, il va continuer d’animer les soirées dans les Montagnes avec ses chansons de style gypsy, alors que Rachel suit son école de comédie musicale. Elle a pu s’y préparer au sein d’EvaProd, l’école chaux-de-fonnière, reconnue centre de formation national. Deuxième partie d’un partage qui donne des ailes !

 

– Rachel, d’où vous vient le goût de la comédie musicale ?

– J’ai découvert cet univers grâce à Starmania. Une amie qui suivait l’école Evaprod à la Chaux-de-Fonds m’avait conseillé ce spectacle culte… Ce fut la révélation : pouvoir combiner danse, chant et théâtre en même temps, j’ai trouvé ça si riche ! Et j’ai réalisé que juste danser m’ennuyait. Je me suis inscrite à Evaprod à 12 ans et je ne l’ai quittée que pour monter à Paris. Je remercie Floriane Iseli et Jacint Margarit, mes profs d’Evaprod, sans qui je n’en serais pas là.

 

– Votre histoire avec Alex est presque déjà un scénario de comédie musicale ?

– (rires)… C’est vrai que notre histoire est digne d’une comédie romantique. Style Gyspsi/Rumba agrémenté d’une touche théâtrale… J’adore, l’idée ! Entre Alex et moi c’est allé plus vite que la musique (rires). Notre rencontre s’est faite un soir de fête musicale. C’est assez fort ce qui nous est tombé dessus : trois mois plus tard, on réalise nos rêves ensemble à Paris ! Jamais je n’aurais imaginé qu’Alex décide de me suivre. Et je sais que de merveilleuses choses nous attendent : ce n’est qu’un début !

 

– Y a-t-il aussi New York, ou autre, dans vos rêves plus lointains ?

– L’ECM de Paris était un de mes plus grands rêves. M’installer ici, goûter à la vie parisienne… Maintenant, le rêve est de pouvoir aller au bout de ma formation, de me voir évoluer et de découvrir l’artiste qui sommeille en moi. Plus loin, je rêve de jouer dans une production musicale, théâtrale ou… de doubler une princesse de Disney ! Les envies, ce n’est pas ce qui me manque. Voilà pourquoi je veux être aussi polyvalente que possible pour pouvoir accéder au plus de projets possibles !

 

Rachel Ummel, 24 ans, d’EvaProd à Paris. Où Alex de Samabalekuï l’a suivie pour chanter avec elle ! (Photos : sp)
Rachel Ummel, 24 ans, d’EvaProd à Paris. Où Alex de Samabalekuï l’a suivie pour chanter avec elle ! (Photos : sp)

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes