Journée mondiale de l’enfance : festival d’ateliers au MIH

MIH

Quel dimanche : démos d’émaillage et d’automates, horloge à eau, concours, etc. Et tout est gratuit.

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’enfance, le dimanche 20 novembre, le MIH propose pour la première fois un festival d’ateliers pour les familles. Entouré des animatrices du MIH et d’une émailleuse de cadrans de montres, le public pourra découvrir, de 10h à 17h, la large palette d’ateliers et d’offres spécialisées conçus à l’intention des plus jeunes. Visites guidées, démonstrations d’automates et concours sont aussi au programme de ce festival entièrement gratuit.

En s’associant à la célébration de la Journée internationale des droits de l’enfant, le dimanche 20 novembre, le MIH souhaite contribuer à renforcer l’accès des jeunes à la culture et à l’éducation. Dans ce but, les festivaliers pourront découvrir l’ensemble de l’offre d’ateliers pédagogiques et de visites guidées particulières du MIH.

Que ce soit réaliser une horloge à eau, tout comprendre sur le mécanisme des pendules, décorer un cadran de montre ou réaliser une pile électrique totalement fonctionnelle, petits et grands pourront assouvir leur soif de connaissance et exprimer leur créativité ! 

 

Festival des ateliers du MIH. Salle Hans Erni, de 10h à 17h non-stop. Accès gratuit. Entrée au musée gratuite jusqu’à midi.

 

 

Émailleuse en démo

En écho à la thématique de l’exposition temporaire chatoyante Éclat de verre : la maîtrise de l’émail, prolongée jusqu’au 12 mars 2023, le MIH aura le plaisir de recevoir Fabienne Remonnay, émailleuse pétillante exerçant son art au sein de Donzé Cadrans, au Locle. En plus de démonstrations de son savoir-faire, elle confiera son pinceau au public qui pourra s’essayer à l’émaillage d’un cadran, passage au four à 800 degrés compris (!), et découvrir l’alchimie qui se cache derrière cet artisanat pluriséculaire.

Cadrans solaires, horloges à eau : tout savoir sur leur fonctionnement (Photo : MIH)
Cadrans solaires, horloges à eau : tout savoir sur leur fonctionnement (Photo : MIH)

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes