Le prix du gaz fait boum !

Le Ô – comm.

Hausse de 47% en 2023. Place aux éco-gestes…

Arrêt des livraisons russes, forte demande, taxes supplémentaires pour sécuriser l’approvisionnement : la pression s’est encore accrue sur le marché européen du gaz. Au 1er janvier 2023, Viteos annonce devoir répercuter la hausse sur ses tarifs. La facture des ménages va faire boum au 1er janvier 2023: 107 francs de plus par mois pour une maison familiale consommant 20’000 kWh/an par an (chauffage et eau chaude, chaudière 12 kW). C’est 47% de plus. Du coup, Viteos rappelle les éco-gestes qui permettent de réduire la consommation et atténuer la note…

Le fournisseur dit « avoir retardé le plus possible cet ajustement tarifaire. Par son directeur général Daniel Pheulpin, viteos s’engage « à revoir nos tarifs dès que la situation le permettra ». 

Viteos introduit une solution permettant aux clients de transmettre leurs relevés de consommation. En l’absence d’auto-relevé, les nouveaux tarifs s’appliqueront selon la méthode de la pondération mensuelle. Un courrier d’informations va parvenir à tous les client-e-s. 

Pour rappel, Viteos axe ses activités sur la production d’énergies renouvelables indigènes. Un plan d’investissements de plus de CHF 200 millions est lancé pour les dix prochaines années sur tout le canton, pour « verdir » plus encore les CAD (chauffages à distance), grâce à des sources indigènes (bois, eau du lac, solaire thermique, récupération de chaleur STEP et Vadec). 

La campagne pour la sobriété énergétique des ménages et des entreprises et gérances est en cours. Les bons gestes sont en ligne sous : www.viteos.ch/economie-energie.

Ainsi, diminuer la température de 1°C économise de 6% à 10% de sa consommation de chauffage !

Le prix du gaz de cesse de grimper. (Photo pf)
Le prix du gaz de cesse de grimper. (Photo pf)

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes