Pourquoi s’échiner si l’album ne rapportera rien…

Alfio Laini,
Batteur, groupe Umber

Enfin ! Après plus de 2 ans de travail, de la composition jusqu’à la publication, Through the Mindscape, premier album de mon groupe Umber, est là ! Nous le vernirons ce samedi 3 décembre à L’Entourloop Bar et dévoilerons enfin au monde le fruit de tant d’efforts. C’est un cap fondamental pour tout artiste émergeant désireux de créer sa place dans le monde de la musique.

Un monde surpeuplé, où l’on risque de passer inaperçu. Un monde où les algorithmes des plates-formes de streaming et des réseaux sociaux sont maîtres de notre explosion ou de notre stagnation. Un monde où l’on n’achète plus de CD et où Spotify paie les artistes 0,003 CHF par écoute. Il nous faudrait plus d’un million d’écoutes rien que pour rembourser les coûts de notre premier album !

Alors pourquoi passer deux ans à travailler comme musicien, compositeur, manager, producteur, ingénieur du son, monteur vidéo, promoteur, … pour un album qui nous rapportera trois fois rien ?

Pas parce que la musique est un hobby  – elle est notre profession – mais parce que c’est un art qui se vit ensemble, qui se partage. Un auditeur sur Spotify sera potentiellement dans le public de nos concerts, un acheteur de notre album sur Bandcamp ou de nos T-shirts et engagera une vraie relation public-artiste. 

Vous-même êtes consommateur de musique et souhaitez soutenir un groupe chaux-de-Fonnier ? Retrouvez-nous ici. Et rendez-vous ce samedi 3 décembre à L’Entourloop Bar pour notre concert de vernissage ! (ouverture 20h30, entrée libre, au chapeau).

Et un grand merci au Parlement des Jeunes de La Chaux-de-Fonds et au Jugendkultur Abteilung du canton de Bâle pour leur soutien !

 

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes