Silence, on tourne !

Giovanni Sammali

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville.

Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes prisées pour des shootings et tournages. On peut ainsi avoir la surprise, un dimanche soir au parc des Musées, de tomber sur un tournage. Etudiant à l’ECAL, le Chaux-de-Fonnier Pol Barrelet a choisi sa ville pour y réaliser le court-métrage de son atelier pratique. « J’ai grandi à La Chaux-de-Fonds. Je la connais par coeur mais je n’ai jamais l’impression de la comprendre complètement. J’ai développé une relation d’amour/haine avec elle et c’est cette tension qui m’intéresse et que j’explore à travers mes films. »

De dimanche à mardi, avec une équipe de 11 personnes, il a mis dans la boîte l’histoire d’une bande d’amis qui déambulent en ville. Réplique piquée au passage : « Ho, frère ! Qu’est-ce que tu regardes ? Allez, les gars, on se casse ! ».

20300 Blues, un court-métrage de 10 à 15 minutes sera prêt début 2023. Il n’est pas prévu pour l’heure qu’il soit projeté ici. Mais qui sait, maintenant qu’il a été repéré…

(Photo gs)
(Photo gs)

Découvrez nos autres articles

Le « Service Secours Skieurs » a pour mission de fournir les premiers secours sur les pistes de ski des Montagnes neuchâteloises. La palette de nos