Haut Naturel mais trop timide !

Giovanni Sammali

Nouveauté bio attractive et gouleyante. Mais il n’y a que 300 bouteilles de ce non-filtré sans sulfite…

La ferronnerie du Musée d’histoire orne les étiquettes des vins de la Ville en cette année 2023.

Ce choix marque les 100 ans de l’installation du Musée dans la villa Sandoz. Mais la grande nouveauté est ailleurs. Son nom, que Le Ô adore : « Haut Naturel ». Un chasselas non-filtré sans sulfite ajouté, qui profite d’une étiquette justement plus « nature » !

Il a pu être dégusté hier soir jeudi avec tous les non-filtrés neuchâtelois, aux Anciens Abattoirs. Hâtez-vous : Haut Naturel ne craint pas de s’afficher, mais il fait une entrée en scène bien (trop) timide, avec seulement 300 bouteilles. Dommage au vu de ce millésime.

« Il est superbe. Solaire, riche et fruité », salue Benoit de Montmollin, qui vinifie en biodynamie, comme les vins de son domaine d’ailleurs, les vins de la Ville, issus des vignes léguées par Alfred Olympi.

En vente dans plusieurs commerces et à commander par mail à VinsVCH@ne.ch ou au 079  701 60 51.

L’étiquette souligne le côté brut de décuvage de « Haut Naturel », plus troublant encore que le non-filtré ! (gs)
L’étiquette souligne le côté brut de décuvage de « Haut Naturel », plus troublant encore que le non-filtré ! (gs)

Découvrez nos autres articles

Le « Service Secours Skieurs » a pour mission de fournir les premiers secours sur les pistes de ski des Montagnes neuchâteloises. La palette de nos