Résolutions : toutes bonnes ?

Justin Paroz

Sport, régime, attitude : début d’année rime avec vœux de remise en forme. Dont nombre restent pieux !

Nouvelle année, nouvelles habitudes, nouvelle personne : c’est le temps des rafales de bonnes résolutions. Après les excès des Fêtes, place à la remise en forme et aux belles promesses. Mais pour combien de temps ? Janvier sans alcool, régimes, sport, tout est bon ? Regards de pros.

Il y a d’abord l’habituel boom dans les fitness. « La hausse des abonnements en janvier atteint 15%. Les salles sont pleines jusqu’en avril, avant de se vider en été », résume Lionel Tosalli, gérant chez TosalGym. « Pour tenir, c’est important de crocher les trois premiers mois, de se motiver à l’aide des coachs, pour que ça devienne une habitude. » Chez Let’s go fitness, Alain Cuenat qui a pignon
sur Pod ajoute : « Une chose est sûre, les gens sont motivés à retrouver la forme en début d’année. Et nouveauté cette année, la majorité a moins de 25 ans.»

Attention à ne pas exploser en vol : « Avec une augmentation radicale de l’activité sportive, on risque des tendinites ou autres blessures », met en garde la doctoresse Monika Nobel. « Avant de se lancer, un bilan cardiologique est conseillé pour les personnes qui n’ont jamais fait de sport, comme pour les plus 50-60 ans. »

Et les régimes drastiques ? « Jamais ! », lance-t-elle. « Il faut avoir une alimentation équilibrée et régulière. De tels régimes ne sont pas tenables à long terme et les kilos perdus reviennent très vite. En revanche, un janvier sans alcool ne peut pas faire de mal ! »

Quant aux jeûnes intermittents, la diététicienne Sophie Bole-du-Chomont ajoute : « c’est bénéfique pour les problèmes cardio-vasculaires et de diabète. Il faut voir comment son corps réagit. Pour les monodiètes, on a peu de recul. » Avant de se lancer, il est mieux de consulter un professionnel.

Mais vous avant tout, quelles sont vos bonnes résolutions ?

 

Leur résolution 2023

Théo Huguenin-Elie, conseiller communal : « Je renonce : je n’y arrive jamais. D’ailleurs, c’est top secret, mais je me suis mis au défi du dry january (réd. : janvier sans alcool). J’ai tenu une semaine. mais elle m’a fait beaucoup de bien ! (rires). »

 

Benoit de Montmollin, vigneron-encaveur vins de la Ville et Domaine de Montmollin :
« Me mettre au sport. Je sais que je n’y arriverai pas, mais ça me fait du bien de me donner cette résolution. L’intention est là ! (rires). »

 

Monika Nobel, doctoresse : « Je fais beaucoup de sport et depuis longtemps. Il faudrait plutôt que je me calme pour respecter un peu mes articulations ! (rires). »

 

Laure Houlmann, gestionnaire des vins de la Ville : « Me remettre au sport. Et je m’y tiens : j’ai acheté des baskets de course et je suis déjà sortie courir quatre fois ! »

 

Marion Kolly, instructrice de fitness chez TosalGym : « Je ne crois pas aux bonnes résolutions du mois de janvier. Elles doivent être prises tout au long de l’année ! »

Les salles de sports sont pleines en janvier ...  pour combien de temps ? (Photo : sp)
Les salles de sports sont pleines en janvier ... pour combien de temps ? (Photo : sp)

Découvrez nos autres articles

Le « Service Secours Skieurs » a pour mission de fournir les premiers secours sur les pistes de ski des Montagnes neuchâteloises. La palette de nos