Matteo Ritz : « Viège a faim de victoire »

Alireza Baheri

Gardien du club Valaisan, l’ex-portier du HCC pense que son équipe peut stopper les abeilles.

C’est parti pour les demi-finales. Le HCC reçoit Viège pour l’acte I ce vendredi soir à 19h45. Les Valaisans ont réussi la surprise d’éliminer Bâle en six matchs.
« 5-4 après prolongations, c’était un soulagement ! On ne sait pas trop comment on a gagné les trois premiers matchs, mais on l’a fait ! », lance Matteo Ritz. Du coup, son équipe va débarquer aux Mélèzes… avec les crocs : « On va jouer tous nos matchs à fond. La série sera très disputée . »

« Notre jeu physique va gêner le HCC »
Un duel particulier pour le gardien de 25 ans qui a porté les couleurs du HCC de 2019 à 2021, jouant 44 matchs dont 11 en play-offs. « C’est toujours un plaisir de revenir à La Tchaux et retrouver son public. J’aime jouer ici. Encore plus demain pour une demi-finale. J’ai hâte ! » De quoi raviver de vieux souvenirs : « A ma première saison, je n’avais jamais joué de match pro. On m’a dit que je serais peu aligné. C’est pourtant moi qui ai terminé les play-offs », raconte le Viègois.

Seul candidat avec Olten à une promotion en National League, Viège nourrit de grandes ambitions au moment d’affronter les Abeilles. « Pour être champion, il faut battre tout le monde ! » lance Matteo Ritz. « Toute l’équipe veut gagner. On ne pense pas encore à la promotion. On y va étape par étape . » Et pour leur première participation en demi-finale depuis dix ans, les Hauts-Valaisans ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin : « Quand tu te qualifies pour les demis, tu y prends goût. Tu veux aller le plus loin possible. » Les clés de cette série ? « La Chaux-de-Fonds mise beaucoup sur son jeu d’attaque. Si notre bloc défensif tient, notre jeu physique, qui a payé contre Bâle, peut de nouveau faire la différence », indique le gardien.

Le HCC, même s’il ne jouera plus avec Arno Nussbaumer, reparti à Zoug, est favori avec trois victoires sur cinq matchs en saison régulière. Mais méfiance de mise face à cet adversaire en pleine confiance… « Je m’attends à une ambiance des grands soirs, comme d’habitude. Je me réjouis ! » lance Matteo Ritz.

 

Matteo Ritz et Viège comptent bien déjouer les pronostics contre les Abeilles (Astrid Schaffner)
Matteo Ritz et Viège comptent bien déjouer les pronostics contre les Abeilles (Astrid Schaffner)

Découvrez nos autres articles

La saison printanière débute en ville du Locle et aux Brenets. Les espaces publics se couvrent de terrasses, que ce soit sur la place