175e FSG Le Locle : fête parents-enfants ce dimanche

Ce dimanche 26 mai, la FSG Le Locle, affectueusement appelée « la Fédé » par les Loclois, organise la traditionnelle fête de gym cantonale des groupes Parents-Enfants et Enfantine, au centre sportif du Communal au Locle. Un moment festif et convivial dans le cadre du 175e de la Fédé.

La FSG Le Locle met un point d’honneur à réunir parents, enfants et jeunes gymnastes autour de valeurs sportives et de partage. Cette journée permet aux familles de se retrouver, de renforcer leurs liens et de s’amuser autour d’activités gymniques. Quelques 90 gymnastes des groupes enfantines et 84 binômes parents-enfants y participeront.

Partage et Complicité
« Petzi » est le thème de cette année. Dès 9h30, accueil des groupes et présentation des jeux. À 11 h 45, les groupes parents-enfants des douze sociétés de gym inscrites présenteront une prestation finale. L’après-midi, les sept sociétés venues avec leur groupe enfantine poursuivront les jeux de l’Association cantonale neuchâteloise de gymnastique (ACNG). La fête de gym Parents-Enfants est avant tout un moment de complicité. C’est l’occasion pour les parents de partager un moment privilégié avec leurs enfants, loin des écrans et des préoccupations quotidiennes.

Ces jeunes gymnastes sont l’avenir des sociétés de gym. Ils découvrent les plaisirs des disciplines qu’ils pratiqueront: l’athlétisme et les agrès.

À midi, grillades, sandwiches et autres gourmandises à disposition. La Fédé vous attend nombreux·se·s. Venez découvrir la joie de la gymnastique en famille ! (Comm-Le Ô)

Cette fête est l'occasion pour les familles de partager un moment privilégié sans écran avec leurs enfants. (dr)
Cette fête est l'occasion pour les familles de partager un moment privilégié sans écran avec leurs enfants. (dr)

Découvrez nos autres articles

L’ascension fulgurante de la verte Ilinka Guyot Depuis le 27 juin, Ilinka Guyot occupe les fonctions de cheffe du dicastère de la jeunesse, des
Réalisée grâce au travail d’un collectif provenant de bénéficiaires de l’aide sociale, l’œuvre vient d’être présentée à un public venu en nombre dans l’atelier