À la découverte de l’ultracyclisme

Justin Paroz

Un défi à vélo de 400 km à travers 9 cantons pour découvrir le monde de l’Ultra.

Ce 25 juin, une centaine de cyclistes s’élanceront de La Chaux-de-Fonds entre 9 h et 9 h 45 pour une aventure qu’ils n’oublieront pas de sitôt ! Il devront parcourir 400 km et
6500 m de dénivellation en moins de 32 h « pour être un finisher du 2×200 Ultra Challenge. C’est large !» lance Julien Bouille, fondateur et gérant du magasin de vélo « Dubraquet », site de départ et arrivée. Il nous dit tout sur ce défi fou.

« S’investir pour le cyclisme dans le canton, et faire rayonner La Chaux-de-Fonds, va de pair avec mon activité. J’ai la volonté de partager la passion du vélo. Alors j’ai créé le premier Ultra de la région. Avec un parcours accessible, c’est une porte d’entrée dans le monde des longues distances. Pas forcément pour les spécialistes, mais il faut quand même avoir des kilomètres dans les jambes. Le nom « 2×200 » est aussi pour rassurer les participants. Rouler 400 km effraie beaucoup de monde, même des chevronnés. L’objectif ? Faire vivre des émotions qu’on ne peut vivre que dans ce genre de course. Et avec un beau succès : nous avons vite été complets », se réjouit Julien Bouille.

Pas de chrono, une heure de départ « libre » : un challenge qui se veut « à la cool », sourit-il. « C’est une bataille contre soi-même. Mais contrairement aux vrais Ultra, on pourra rouler en groupe.
Avec un ami c’est plus facile psychologiquement. L’autonomie sera aussi améliorée : trois checkpoints avec de quoi boire et manger sont prévus. Et au 218e kilomètre, cinquante places en dortoir seront à disposition de ceux qui souhaitent s’arrêter. Mais certains feront d’une traite ! Rouler de nuit a aussi une atmosphère sympa. » Pour la sécurité, dix-huit bénévoles suivront en temps réel l’avancée des coureurs, tous munis d’une balise GPS, depuis le centre de course.

Et le parcours ? « Suspense ! Il ne sera dévoilé que 72 h avant le départ. Il restera à 98 % en Suisse et empruntera des routes à faible trafic. Seul le profil est connu, donc des gens essaient de deviner par où ils passeront. Des indices seront donnés jusqu’au départ. À vous de chercher ! » Premier tuyau : la photo ci-contre.

Un défi humain et sportif qui voit loin : deux parcours sont déjà envisagés pour les futures éditions, toujours sous le signe de la découverte, en restant accessible. Vous tenteriez l’aventure ?

Vous reconnaissez cet endroit ? Un indice sur le tracé, encore tenu secret, du premier Ultra de la région (photo 2x200).
Vous reconnaissez cet endroit ? Un indice sur le tracé, encore tenu secret, du premier Ultra de la région (photo 2x200).

Découvrez nos autres articles