Des fusées au Résisprint

Justin Paroz

À douze jours des mondiaux, des pointures viennent défier les millisecondes sur la piste magique de la Charrière. Avec Bradley Lestrades paré du bronze national !

L’athlétisme s’est à nouveau donné rendez-vous à La Chaux-de-Fonds ! Le 3 juillet, le SEP Olympic organise le 42e Résisprint international. Une belle brochette de sprinters et sprinteuses d’une vingtaine de nationalités différentes défieront les millisecondes à La Charrière, sur la rapide piste qui fait la renommée du meeting.

« L’anneau de la Charrière est reconnu très rapide », explique Olivier Gloor, responsable des athlètes. « Piste de bonne qualité, atout de l’altitude avec les 1000 m de la ville, date favorable à laquelle les athlètes arrivent en forme, et surtout cet aspect psychologique : ils viennent conditionnés pour faire une perf’. C’est ce qui fait que les records tombent ici. Les sprinters veulent venir ! »
Parmi les têtes d’affiche citées, les Suissesses Ditaji Kambundji et Noemi Zbären pour le 100 m haies et Bradley Lestrades sur le 100 et 200 m. Le Chaux-de-Fonnier vient de remporter le bronze national dans ces deux disciplines. L’Italien médaillé d’or des derniers JO (4×100 m) Filipo Tortu et le Sud-Africain Adams Luxolo, qui s’est récemment imposé au meeting de Paris, devraient courir le 200 m.

Mais des incertitudes demeurent : « A moins de deux semaines des Mondiaux aux Etats-Unis, c’est une période propice aux changements. Certains ne veulent pas risquer de se blesser. D’autres, au contraire, veulent faire un dernier test. Sans oublier ceux qui cherchent une qualification pour les Européens de Munich. » Un regret : la sprinteuse tessinoise Ajla Del Ponte qui avait marqué sa venue l’an passé avec deux records de Suisse, ne sera pas au départ : « Elle volera déjà direction les Mondiaux ».

 

Proximité et ambiance

Le Résisprint c’est aussi une ambiance unique : « Une proximité rare entre jeunes athlètes régionaux et cracks qu’on verra à la TV aux Mondiaux. Ils peuvent voir ce qu’est le haut niveau, comment y arriver, et surtout échanger avec leurs stars. C’est ça le Résisprint ! » Le public est attendu en nombre pour faire vibrer la Charrière dès 10 h 25 avec le 400 m national. Le programme international commencera, lui, à 13 h 05 avec le 400 m haies homme.

Des records pourraient tomber avec les fusées annoncées. (photo : Lambert)
Des records pourraient tomber avec les fusées annoncées. (photo : Lambert)

Découvrez nos autres articles