Vernissage intégratif

Anthony Picard

Les photos de « Regards d’ailleurs sur ici », signées par des migrant-e-s, sont à découvrir depuis vendredi rue de la Traversière.

C’est à la rue Traversière que de nombreux curieux s’étaient donné rendez-vous pour assister au vernissage des photos prises par des bénéficiaire de mesures d’accueil.

Sous l’œil des photographes, qui découvrent et mettent en scène des objets et des situations de tous les jours bien d’ici, notre chez-nous est immortalisé sous l’angle de migrants. Arrivés en Suisse ni par choix ni par loisir, les photographes rendent un travail pratique qui s’inscrit dans le prolongement de leur cours d’apprentissage du français.

Fruit d’une collaboration entre la ville, les enseignants et le photographe Reto Steffen, l’exposition surprend par des prises de vue intenses, captées sans mise en scène et sans artifice, mettant en valeur la vision des gens d’ailleurs sur notre environnement.

Sandrine Keriakos Bugada, déléguée à l’intégration et à la cohésion sociale de la Ville, estime que l’exposition, outre qu’elle valorise l’autre dans une approche qui met en valeur la diversité, joue un rôle de pont entre les représentants du 3e art et la population.

 

(photos ap)

L’exposition de photos Regards d’ailleurs sur ici, signée par des migrant-e-s, est à voir à la rue de la Traversière. (Photo : ap)
L’exposition de photos Regards d’ailleurs sur ici, signée par des migrant-e-s, est à voir à la rue de la Traversière. (Photo : ap)

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes