Nuit du cirque : Circo Bello met le feu à Espacité 

Giovanni Sammali

La Chaux-de-Fonds est l’une des huit villes suisses participantes.

La Nuit du cirque offre sur trois jours 214 rendez-vous, dans 10 pays. Grâce à Circo Bello, la Métropole horlogère est l’une des sept villes de Suisse à figurer au programme. Le centre des Arts du Cirque propose une soirée flamboyante, ce samedi 12 novembre, sur la place Espacité. Une convention de feu (rencontre entre jongleurs de feu) et deux spectacles seront présentés. Accessibles à tous, proposés au chapeau, ces rendez-vous comporteront aussi buvette tenue par le bar Le Forum, partenaire de l’organisation. 


Premier spectacle, « La petite fille aux allumettes », conte des frères Grimm, sera joué à 17h30 par la Cie En Show, des Ponts-de-Martel. A chaque allumette craquée, les artistes feront danser les flammes illustrant ce merveilleux conte nordique.
 


A 18h00 suivra une initiation et la convention de feu avec les jongleurs et artistes invités.
 


A 20h, clou de la soirée, Circo Bello et la Boite-à-Frap’ proposeront «Groove in Fire», qui raconte l’histoire d’une force dominatrice en lutte avec l’humanité. Le feu est ici outil de puissance, autant de contrainte, que de libération.
 


Les jongleurs intéressés à participer et pratiquer le feu sont priés de s’annoncer à Circo Bello (032 924 42 72 ou
info@circobello.ch).


Ce Centre des Arts du Cirque est le seul de Suisse à proposer la palette complète d’activités circassiennes: cirque pour petits et grands, formation semi-professionnelle (Centre Régional de Performance), évènements professionnels en tout genre, actions de cirque social et de médiation culturelle ainsi que programmation et création de spectacles professionnels et amateurs.


Sûr que les rendez-vous de ce samedi feront chaud aux yeux et au cœur !

Clou de cette soirée flamboyante, « Groove in Fire », pour un spectacle puissant et rythmé. (Photo : Cyril Vartanian)
Clou de cette soirée flamboyante, « Groove in Fire », pour un spectacle puissant et rythmé. (Photo : Cyril Vartanian)

Découvrez nos autres articles

Etudiant à l’ECAL, il réalise 20300 BLUES dans sa ville. Un décor à ciel ouvert. Notre ville et son urbanisme horloger offrent des scènes