Léa Perret en course comme tout le monde !

Justin Paroz

L’adolescente souffrant de troubles de l’équilibre participera à sa 5e course des Père Noël en fauteuil roulant.

La Trotteuse Tissot c’est samedi ! Grand rendez-vous sportif et festif, cette corrida populaire réunira 2800 participants : « Plus que les éditions précédentes, avec un record d’équipes inscrites », se réjouit Nelly Sébastien, co-présidente de l’organisation. Challenge par équipe, courses jeunesses, nordic walking, courses des Pères Noël, et l’événement phare : la corrida grande complication sur 7,5 km. Tout le monde y trouve son compte. Celles et ceux qui cherchent à titiller le chrono, d’autres qui souhaitent passer un moment convivial en famille ou entre amis. Parmi ces champion·ne·s et habitué·e·s, Le Ô a rencontré Léa Perret, qui depuis ses 9 ans, sur son fauteuil roulant, n’a manqué que l’édition 2019.

À 15 ans, cette adolescente disputera sa 5e Trotteuse. Atteinte de troubles de l’équilibre, elle court accompagnée de sa maman, sa tante et sa cousine, à la course des Père Noël. « Partager ce moment ce n’est que du bonheur ! En plus, avec le monde et la bonne ambiance c’est toujours magique », se réjouit l’étudiante en pré-formation adaptée. Si elle admet être un peu stressée sur la ligne de départ, elle se sent libérée les premiers mètres franchis : « Les encouragements me portent et me donnent de la force. »

Son objectif : s’affranchir le plus possible de son fauteuil roulant. « L’an passé, ma maman et ma cousine m’ont motivée à courir des petits bouts. C’était une première pour moi. Je fatigue vite et dois souvent me rassoir. Mon but est de courir un peu plus que la dernière fois et être comme les autres ! », souffle-t-elle.

« Partager cette activité ouverte à tous avec Léa, c’est quelque chose de spécial », note Nathalie, sa maman. « Pas toujours évident d’être acceptée avec un handicap. Mais à la course des Pères Noël, entre joies et déguisements, la différence se confond dans la foule. Léa sera déguisée en Père Noël et moi, en Mère Noël. »

Certains rêvent de courir sous la neige, mais pas Léa: « Compliqué avec un fauteuil roulant… Peut-être devrai-je renoncer… ». Quoique ! Comme elle pratique le cirque adapté, elle a plus d’un tour dans son sac !

Avec sa maman (à g.), sa tante et sa cousine (à dr.), Léa Perret veut s’affranchir le
plus possible de son fauteuil roulant. (Photos : Trotteuse)
Avec sa maman (à g.), sa tante et sa cousine (à dr.), Léa Perret veut s’affranchir le plus possible de son fauteuil roulant. (Photos : Trotteuse)

Découvrez nos autres articles

Le « Service Secours Skieurs » a pour mission de fournir les premiers secours sur les pistes de ski des Montagnes neuchâteloises. La palette de nos