Culture inclusive : label fêté à Ton sur Ton

Justin Paroz

La Fondation célèbre ce week-end la reconnaissance du travail de son pôle pour l’intégration des personnes handicapées.

La culture inclusive s’ouvre à toutes et tous, avec un même sentiment d’équivalence, que l’on soit en chaise roulante, mal voyant ou avec des besoins particuliers. « C’est magnifique de voir ce que Ton sur Ton a entrepris depuis plusieurs années en la matière, avec des activités adaptées », se réjouit Michael Wenger. Mal voyant, il est responsable depuis juin dernier du forum inclusion et organise des ateliers pour tous.

Depuis 8 ans, la Fondation réalise des projets inclusifs – spectacles, cours, ateliers, échanges jeunesse – dans les champs du handicap, de la migration, de l’interculturalité.

Un travail reconnu : depuis ce 2 décembre Ton sur Ton est labelisé « Culture inclusive » par Pro Infirmis. La participation à la vie culturelle des personnes en situation de handicap est facilitée, par l’architecture, les contenus, et la communication de l’offre culturelle. 

Pour célébrer ce label, décroché par ailleurs aussi par le Musée d’histoire (Le Ô du 2 décembre), Ton sur Ton inaugure ce vendredi et ce samedi son Pôle d’innovation en culture inclusive et digitale, qui développe des activités et ateliers spécifiques, des formations, des réseaux de réflexion et de conseils, grâce à un panel d’outils digitaux.

La partie officielle samedi à la salle de Ton sur Ton aura comme marraine BewegGrund, Prix suisse de la scène 2022. Cette compagnie professionnelle de danse inclusive donnera un atelier à 15h30 (gratuit, inscriptions au 032 511 01 49), suivi de son dernier spectacle à 17h20. ProCap donnera un spectacle de cirque en préambule. 

 

 

La Chaux-de-Rêve avec Les Perce-Neige 

La fête débute dans la cour du collège Numa-Droz avec vin chaud dès 16h30 ce vendredi, et présentation de La Chaux-de-Rêve à 17 h. 

« Il s’agit d’un atelier de théâtre de rue mixte réalisé par la Manufacture à Lausanne, en collaboration avec la Fondation Les Perce-Neige », explique Augusta Balla, co-organisatrice. « Une aventure intergénérationnelle réunissant des comédiens en situation de handicap et des amateurs de théâtre valides (même si je n’aime pas ce mot). 

Touchant humainement et surtout enrichissant. »

Michaël Wenger s’est aussi prêté au jeu. Ici, lors d'une activité clown de théâtre à Ton sur Ton. (Photos : sp)
Michaël Wenger s’est aussi prêté au jeu. Ici, lors d'une activité clown de théâtre à Ton sur Ton. (Photos : sp)

Découvrez nos autres articles

Le « Service Secours Skieurs » a pour mission de fournir les premiers secours sur les pistes de ski des Montagnes neuchâteloises. La palette de nos