Le sport, mais pas que !

Barish Moullet
Champion suisse de tennis de table

Je m’appelle Barish Moullet, j’ai 20 ans. Je vais vous parler de mon sport, qui est le tennis de table et comment il fait partie de mon quotidien depuis 13 ans.

J’ai commencé par y jouer avec ma grand-maman, une redoutable adversaire, dans le salon avec des planches à découper. Ensuite, je suis passé à la vraie table de ping pong et de vraies raquettes. Je suis allé au club de La Chaux-de-Fonds avec un ami à mes parents. Les entraîneurs ont vu que je me débrouillais bien pour mon jeune âge, je me suis donc inscrit au club.

A vrai dire, je n’étais pas super fan de ce sport à mes débuts, je préférais le foot. Mais au fur et à mesure, j’ai apprécié m’entrainer et surtout à faire des matchs (les gagner). Et gentiment, le tennis de table a pris de plus en plus de place dans ma vie ; et je suis entré en équipe suisse.

J’ai pu m’adapter avec l’école grâce au système sport-étude et augmenter mes heures d’entrainements hebdomadaires. Malgré tous ces aménagements, j’ai toujours voulu garder un semblant de « vie normale ». J’ai continué à voir mes amis, faire des activités avec eux, sans me focaliser que sur le sport. Cela m’a permis de toujours apprécier le ping pong et de garder ce plaisir à jouer.

Je suis désormais en étude de sport à Lausanne, en sport-étude. Je parviens à trouver un équilibre entre mon sport et ma vie privée. Et j’en suis fier, car cela prouve que l’on n’est pas obligé de faire les plus gros sacrifices pour atteindre un haut niveau. Je pense même qu’une des clés du succès est de savoir mettre parfois son sport de côté et de profiter simplement de la vie.

 

Barish Moullet. Un même but depuis 12 ans : le plaisir de jouer. (Photo : René Zwald)
Barish Moullet. Un même but depuis 12 ans : le plaisir de jouer. (Photo : René Zwald)

Découvrez nos autres articles

Le « Service Secours Skieurs » a pour mission de fournir les premiers secours sur les pistes de ski des Montagnes neuchâteloises. La palette de nos