Le podcast d’Eleanor fait le printemps !

Giovanni Sammali

« On fait de notre mieux » cible des gens du crû en action. Ils sont de retour. Aussi dans Le Ô.

Elle est « la fille derrière le micro », selon le joli titre de Françoise Boulianne-Redard dans le tout premier Le Ô du 24 février 2022. Le podcast d’Eleanor Pescante – « On fait de notre mieux » – annonce en soi la couleur. Hauts les cœurs ! Elle cible sur sa liste celles et ceux qui se bougent, qui déploient leur énergie pour partager une passion, « et surtout qui ont un message ». Après une pause, Eleanor Pescante a mis en ligne une nouvelle interview début mars, portant à 19 ses « portraits de faiseuses et faiseurs ». Sa rencontre avec Nadia Leon lance la saison III, en faisant évoluer le concept. Explications.

« Avant, j’allais chez les gens. La rencontre se passe désormais chez moi, où je convie les personnes à boire un thé, un café ou un verre. De l’interview, on est passé à un dialogue, à une discussion à bâtons rompus. J’ai aussi lancé une boutique en ligne qui propose tee-shirts et pulls du podcast ».

Avec Nadia Leon, active sous trois casquettes chez Emmaüs de La Chaux-de-Fonds (boutique en ligne, réseaux sociaux, projet d’antenne en Roumanie) elle échange, « à cœur ouvert », sur la maternité, les vibrations chaux-de-fonnières et la communauté Emmaüs chauxoise.

Eleanor note sur sa liste les personnes qu’elle repère, dans une discussion, sur les réseaux ou lors d’événements. Attention, ne l’appelez pas pour lui demander de faire la « promo » de votre petite entreprise : « Je ne suis pas une agence promotionnelle » !

Médiamaticienne, employée dans la communication, c’est via Adenordis, son agence de communication et graphisme multimédia, qu’Eleanor publie ses podcasts. Elle a aussi tâté de la politique. Elue au Grand Conseil pour Les Verts, elle a déchanté : « Trop de dogmatisme ».

Son moteur ? « J’ai remarqué que ma génération, comme celle du Covid, devient adulte sans savoir ce que c’est ! Choisir son chemin, faire bien, ce n’est pas inné ! Avec les réseaux sociaux et internet, on a l’illusion de tout avoir à portée de clic, de tout savoir. Mon œil… Ce podcast est aussi une façon de donner des pistes, de montrer de fantastiques possibles, racontés par des gens d’ici, et pas dans de la communication à la sauce américaine ».

Et au prochain épisode…

Eleanor Pescante, qui a signé à l’occasion des papiers dans Le Ô, nous a fait une fleur : elle nous annonce « en exclu » l’héroïne du prochain épisode. « Ce sera Pauline Bessire, responsable de la communication de la Plage des Six-Pompes. » Hâte de découvrir l’entretien avec cette autre battante chaux-de-fonnière. Mais pour l’heure, pour découvrir les bonnes adresses en ville d’Eleanor, de Nadia Leon et des 19 interviewé-e-s, rendez-vous sur www.adenordis.com/podcast.

Eleanor fait de son mieux, avec celles et ceux qui font vivre La Chaux-de-Fonds ! Si
vous aimez l’esprit de son podcast, son tee-shirt spécial se trouve sur sa boutique
en ligne. (Photo : sp)
Eleanor fait de son mieux, avec celles et ceux qui font vivre La Chaux-de-Fonds ! Si vous aimez l’esprit de son podcast, son tee-shirt spécial se trouve sur sa boutique en ligne. (Photo : sp)

Découvrez nos autres articles

Si la Marche du 1er Mars constitue un événement d’importance cantonale à la fois festif, sportif et convivial, la Mère commune sera également au