25 ans après, le BCC fête ses champions

Joyce Joliat

Un quart de siècle s’est écoulé depuis que le Badminton Club La Chaux-de-Fonds a gagné son premier titre en ligue nationale A. Pour l’occasion, une demi-journée festive est organisée par le club, ce 17 juin. 

C’était il y a 25 ans. Le 9 mars 1998, le BCC remporte son premier titre en ligue nationale A. Pour marquer le coup, le club organise une après-midi ludique à la Halle des Crêtets, de 14h à 17h, ce samedi 17 juin. « Vu la météo prometteuse, ça se déroulera sûrement à l’extérieur ! », explique Alain Fornage, membre du club depuis près de 40 ans. « Il y aura plusieurs jeux d’adresses adaptés aux familles, et des prix à gagner ! Une buvette sera aussi à disposition du public ». À 17h30, un apéritif sera offert, en présence des joueurs du premier titre et de représentants de la Ville. Pour les personnes s’étant inscrites au préalable, l’événement est suivi par un repas de soutien au restaurant Citérama. 

 

Un appel à la relève 

Ce premier titre de champion de Suisse a été suivi par cinq autres succès, en 2000, 2001, 2002, 2007 et 2018, positionnant le BCC comme un club phare des Montagnes neuchâteloises. Depuis, le club a été relayé en ligue B. « Cette fête est aussi un moyen d’offrir de la visibilité à notre club, de soutenir son pôle de formation et d’attirer des nouveaux membres. Il nous faut de la relève ! », souligne Alain Fornage. « Depuis quelques années, la pratique du sport a évolué. Les gens ont peut-être moins l’esprit de club. Pour nous adapter, nous avons instauré un système qui permet aux intéressés de venir jouer de temps en temps, sans forcément s’engager. Cela nous permet d’être plus accessible, aussi au niveau financier ». 

 

bclachauxdefonds.ch

L’équipe de 1998 marque l’histoire du BCC, en remportant le premier titre en LNA.
L’équipe de 1998 marque l’histoire du BCC, en remportant le premier titre en LNA.

Découvrez nos autres articles

La formule magique volerait en éclat avec une éjection d’Ignazio Cassis. Improbable mais pas impossible Considérée d’ordinaire comme une simple formalité, l’élection du Conseil