Club 44 : octogénaire plein de verve

François Hainard*

Le Club 44 fête ses 80 ans ! Un anniversaire qui souligne à la fois sa capacité à inviter les meilleur·e·s conférencier·ère·s et son attractivité auprès du public neuchâtelois. Fidèle à sa démarche d’éclectisme, le programme du premier semestre 2024 se veut ouvert sur le monde et soucieux de faire comprendre la diversité et la complexité de nos sociétés, des enjeux géopolitiques et environnementaux aux créations artistiques. D’ici le 2 juillet, vingt et un événements sont prévus, la plupart avec le concours de partenaires.

Les questions de féminicides (Titiou Lecoq) de transition et des LGBTQIphobies (Tal Madesta, Caroline Dayer). La photographie avec une expo de Muriel Antille enrichie des conférences de Michael de Graffenried et Jacques Damez dans le cadre de la Nuit de la photo. La littérature, ce week-end encore, avec le festival en cours mille fois le temps, les réflexions sur la guerre du prix Goncourt Mathias Enard. Les dominations linguistiques avec Souleymane Bachir Diagne et les logiques prédatrices avec le fameux historien Achille Mbembe, appuyées aux cimaises par les tableaux de Maurice Mboa.

La technique saura-t-elle solutionner les questions environnementales (Philippe Bihouix) et les crises de l’eau (Emma Haziza) ? Ou peut-on imaginer une écologie pirate (Fatima Ouassak) ? Journée de réflexion aussi sur comment Pe(a)nser les arbres en ville, en particulier à La Chaux-de-Fonds.

Le programme se terminera avec les conflits en cours : au Proche-Orient avec Frédéric Ancel et en Ukraine avec la reportère Maurine Mercier.

Aurions-nous oublié des intervenants ? Oui : Églantine Jamet, Robin Erard, Samuel Chalard, Cédric Villani, Rosette Poletti, Danielle Tartakowsky, Jean Pascal Beintus, Sylvain Morizet, Jacques Damez, Philippe Marthaler… Nous y reviendrons.

*Président du Club 44

Tout sur www.club-44.ch

Les rendez-vous dans la grande salle du Club 44 jouissent d’un succès sans faille. (Guillaume Perret)
Les rendez-vous dans la grande salle du Club 44 jouissent d’un succès sans faille. (Guillaume Perret)

Découvrez nos autres articles

Si la Marche du 1er Mars constitue un événement d’importance cantonale à la fois festif, sportif et convivial, la Mère commune sera également au