Florestan Berset, le musicien au regard perdu dans le ciel

Lieven Humbert

Le guitariste et ses compères de la HEM de Lucerne ont joué À vol d’oiseau à l’ABC

Florestan Berset a présenté son dernier album samedi dernier à l’ABC. Les compositions de ce guitariste sont une invitation à la contemplation. Une manière musicale de représenter le nuage qui suit sa course, la pierre que l’on jette dans le ruisseau ou encore le soleil immobile qui règne. Le Chaux-de-Fonnier excelle dans l’art d’inviter ses auditeurs à fermer les yeux et à observer l’instant suspendu. Une manière d’envisager la musique découlant de son amour des paysages. Posé et réfléchi, il raconte la conception de son dernier album À Vol d’Oiseau.

Un trio qui a développé un langage propre
L’histoire commence en 2019. Florestan fait son Master of Arts à la haute école de musique de Lucerne. Il y rencontre Fransesco Lovasio, contrebassiste, parmi se scamarades, ainsi que le batteur Norbert Pfammatter, parmi ses profs.

De répétitions en improvisations, le trio développe un langage musical qui lui est propre et se frotte aux compositions du guitariste. L’entente qui se crée porte ses fruits, avec un album et une demi-douzaine de concerts.

Chaque version de chaque morceau est unique
La prise de risque, et l’adrénaline qu’elle génère, marquent ces concerts :
L’improvisation et la composition débouchent sur une expérience toujours nouvelle. Chaque version de chaque morceau est donc unique, laissant parler les inspirations et envies de chacun. Florestan trouve là un moyen de partager sa fascination avec l’instant présent qui se traduit dans son langage musical. On y trouve peut-être une touche d’impressionnisme – avec Ravel ou Debussy comme grande inspiration à travers ce jeu autour de l’image et de la musique qui en découle. À Vol d’Oiseau est un album à découvrir dès à présent sur toutes les plateformes.

www.florestanberset.com

Florestan Berset invite le public à percevoir les paysages qu’il désire partager à travers sa musique (dr)
Florestan Berset invite le public à percevoir les paysages qu’il désire partager à travers sa musique (dr)

Découvrez nos autres articles

La saison printanière débute en ville du Locle et aux Brenets. Les espaces publics se couvrent de terrasses, que ce soit sur la place